Alice Raymond 2019

 

 

 

La Foyenne Alice Raymond sera sur le devant de la scène en cette fin d’hiver avec deux expositions, l’une en Gironde et l’autre en Dordogne. Elle est fraîchement revenue en France après deux mois passés à Miami, aux États-Unis, où son travail a été présenté dans plusieurs galeries et centres d’art dont le musée d’Art contemporain de North Miami et l’Institut d’art contemporain de San-José. Un travail qui fait aussi actuellement l’objet d’un partenariat avec l’entreprise bordelaise T2i, dans le cadre du nouveau pôle innovation et créativité du Frac Méca.

Chaque fois, Alice Raymond présente des œuvres différentes. Leur installation s’adapte au lieu, au contexte. Dans ses deux prochaines expositions, la notion d’espace sera abordée. « L’espace détermine la pratique artistique d’Alice Raymond, explique Élise Girardot, commissaire de l’exposition à Bordeaux. Son positionnement, ses multiples trajectoires, son rapport toujours géographique au paysage conditionnent son geste et interviennent dans chacune de ses décisions plastiques. L’artiste nous suggère aujourd’hui de fendre l’air de la galerie, d’enjamber l’espace, de le contourner ou de le traverser. »

 

Pratique. « Nervures », du jeudi 21 février au dimanche 24 mars à la galerie 5un7 à Bordeaux (57, rue de la Rousselle). Vernissage jeudi 21 février à 19 heures, puis à voir du mercredi au samedi de 15 à 19 heures et dimanche de 11 à 17 heures. L’autre exposition sera à découvrir du samedi 16 mars au samedi 27 avril à la galerie La Ligne Bleue à Carsac-Aillac (13, rue Albéric-Deguiral).

 

Translate »